L'épicerie

L'épicerie se compose de deux grands rayons :

- Le salé
- Le sucré

LE SALE

Pierre au rayon salé
Pierre au rayon salé

 

Au rayon salé, Pierre (co pilote du magasin!!) vous propose des centaines de références...des céréales en passant par les huiles,les pâtes,les conserves,les soupes,les farines...qui a dit qu'il ne trouvait pas son bonheur?!!!

 

 

LE SUCRE

Tiphaine!
Tiphaine!

 

 

Le coin des gourmands!! Chocolats,Miels,confitures,gateaux,thés et cafés....Tiphaine saura ravir la bouche des petits comme des grands!!!!

Pollen, miel, propolis, quel produit pour quel usage ?

Avez-vous déjà entendu parler d’apithérapie, ce « mode ancestral de soin naturel conçu à partir d’ingrédients de la ruche » ? Leur point commun : « ils sont issus ou extraits du corps même de l’abeille, sécrétés par elle ou récoltés et transformés par elle », précise le Docteur Albert Becker de l’Association francophone d’apithérapie (AFA). Toutefois, leur utilisation diffère en fonction de l’effet recherché. Présentation des produits stars de l’apithérapie.

 

Le miel

D’un point de vue législatif, le miel est une substance sucrée naturelle, qui ne contient aucun additif, aucun colorant, ni conservateur. Initialement, il s’agit d’un nectar stocké par les abeilles dans les alvéoles des ruches qui, par évaporation d’une partie de l’eau qu’il contient (18 % d’humidité maximum dans le produit fini) devient miel. Son apport équilibré en glucose et fructose, « des sucres rapides et facilement assimilables », renseigne le Dr Becker, s’avèrent une bonne source d’énergie pour l’organisme. De plus, la présence de prébiotiques dans sa composition stimule la croissance de la microflore intestinale. Et donc, la régulation du transit. Autres effets notoires : « le miel est antibactérien – il répare et facilite la cicatrisation – et source d’antioxydants, grâce à sa teneur en flavonoïdes, efficaces contre le vieillissement des cellules », rapporte Muriel Bourges, apicultrice au sein de la société Ballot-Flurin.

Les vertus du miel

Parce qu’une abeille a à sa portée, une multitude de fleurs à butiner, chaque miel développe des vertus qui lui sont propres. En voici quelques exemples…

  • Miel de lavande : C’est un excellent antiseptique. Il est notamment utilisé pour calmer la toux et est bon pour la peau (cicatrisant).
  • Miel d’acacia : riche en fructose, il est recommandé pour les gens qui ont des intestins fragiles.
  • Miel de tilleul : son goût mentholé apaise et favorise la qualité du sommeil.
  • Miel de bruyère : diurétique, antalgique, il est aussi un bon reminéralisant en raison de sa présence de fer.

Le pollen

Élément reproducteur mâle des fleurs. Il est récolté et transporté par les abeilles sous forme de pelotes (amas de grains de pollen), résultant du butinage de centaines de fleurs. Le pollen se consomme frais ou séché. Ce « steak végétal », comme le qualifie Muriel Bourges, est une source de protéines pour les abeilles. C’est aussi un complément alimentaire bourré de micronutriments (acides aminés, vitamines, oligo-éléments, etc.) qui ont une action efficace sur le système digestif, les cas de grosses fatigues et les problèmes circulatoires. C’est pourquoi, il est souvent conseillé aux sportifs pour booster et fortifier leur organisme.

Propolis

Il s’agit d’une résine que les abeilles vont récolter sur les bourgeons de certains arbres (peupliers et marronniers, notamment). C’est cette même résine que l’on retrouve sur les planches d’envol ou pour réduire l’entrée de la ruche, éviter ainsi les courants d’air. Elle assure une barrière de défense contre les ‘corps étrangers’. D’où son nom en grec signifiant « devant la cité ». « Constituée de plus de 300 composés différents – cire, baumes végétaux, flavonoïdes ou anti-oxydants, oligo-éléments… - la propolys se caractérise par ses propriétés antibactériennes, antifongiques, antivirales et antalgiques. C’est l’antibiotique naturel à la ruche », ajoute Muriel Bourges. Des effets sur l’organisme qui permettent, entre autres, de stimuler les défenses immunitaires et d’agir efficacement sur les problèmes de peau. A prendre en cure sous forme d’ampoules, de spray, de baume…

Gelée royale

Substance gélatineuse ressemblant à du lait, la gelée royale est l’alimentation de base commune à toutes les larves dans leurs premiers jours d’existence. « Elle est réputée pour ses propriétés régénératrices, qui boostent l’organisme en raison de sa concentration élevée en acides animés. Pour les personnes en proie à une fatigue intense, elle fait l’effet d’un véritable coup de fouet », poursuit Muriel Bourges.

 

Mesures de précaution :

En cas de pathologies graves ou sévères (diabète mal équilibré, allergies…), il est conseillé de s’abstenir de consommer des produits de la ruche de façon régulière, sans un avis médical. 

Mielizia, tous les nectars de l'Italie...

Mais qu'ils sont beaux les nouveaux pots Mielizia, avec leurs étiquettes transparentes qui laissent voir totalement la couleur et la texture du miel ! Blonds, bruns, dorés, translucides, solides, il y en a pour tous les goûts !

La récolte 2017 a été particulièrement difficile, dans le centre du pays (en Toscane, en Emilie-Romagne) surtout sur certaines variétés comme l'acacia, elle a chuté de 70% et s'est révélée être la pire depuis 35 ans ! La faute à une météo détraquée, un printemps froid et humide, un été brûlant qui a desséché les fleurs... Les pauvres abeilles n'ont pas eu beaucoup de nectar ni de pollen à butiner, et pour certains apiculteurs cette année s'est révélée très difficile.

Heureusement, ceux qui produisent le miel Mielizia font partie d'une grande coopérative apicole, Conapi. Elle est née en Italie en 1979, à l'initiative de quelques étudiants qui ont fait le pari de regrouper plusieurs petites coopératives au sein d'un vaste collectif qui a pris  en charge toute la partie commerciale, leur permettant de se consacrer totalement à leurs ruches et leurs abeilles. Etre sociétaire d'une coopérative est un vrai gage de pérennité pour un apiculteur, il bénéficie d'un prix minimum et d'un revenu garantis.

Ils sont aujourd'hui 600 répartis sur tout le pays, qui peuvent ainsi se soutenir mutuellement quelles que soient les années, le miel étant une récolte particulièrement fragile : elle est d'autant plus soumise aux aléas climatiques que certaines périodes de floraisons sont très courtes. Celle de l'acacia, la plus difficile, ne dure que 10 jours !

La coopérative Conapi est totalement en phase avec les valeurs de Biocoop SA coop. Elle joue un rôle institutionnel important en Italie, agissant en faveur de la protection des abeilles et de la lutte contre les pesticides. Les récoltes de miel sont aussi rendues de plus en plus difficiles par l'arrivée de nouveaux insectes comme le frelon asiatique, qui mange les abeilles, et aethina tumida, un coléoptère venu d'Afrique du sud qui parasite les ruches, particulièrement virulent dans le sud de l'Italie et en Sicile...

Comme son partenaire Biocoop, Conapi est très exigeante sur la qualité de ses produits, et se fixe des objectifs qui vont au dela des standards européens de la bio. Les miels ne sont pas chauffés, pas pasteurisés, et sont frais de l'année, garantie des meilleures saveurs.

Cette coopérative souhaite vraiment valoriser l'expression d'un terroir, et la richesse des différentes régions d'Italie : sur chaque pot, l'étiquette indique la région d'où provient le miel, et bien sûr les fleurs qui le constituent.

Le plus possible, les miels à la marque Mielizia  sont donc mono-floraux. Comme celui d'oranger, dont la récolte 2017 est bonne. Très clair, sucré sans trop, il a un parfum très subtil à la fois acide, floral et sucré. Comme il n'est pas liquide, vous pouvez plus facilement l'utiliser sur une belle tartine de pain, mais aussi pour accompagner un fromage.. ou parfumer une vinaigrette ! Si vous préférez les sensations plus fortes, le petit nouveau de cette année, c'est le miel de châtaignier aux saveurs beaucoup plus boisées.